mjdca.com

symptôme de coccidiose signe

Signes et symptômes de coccidiose chez les poulets

Signes et symptômes de coccidiose chez les poulets


La coccidiose est une maladie de poulet causée par un protozoaire microscopique avec des signes et des symptômes qui peuvent être confondus avec d'autres maladies. Le nom de ces protozoaires particulier est coccidies et ils peuvent infecter les volailles, les animaux domestiques et les humains. La coccidiose est la maladie la plus coûteuse dans l'industrie de la volaille. Les poulets peuvent être infectés avec neuf espèces différentes de coccidies, bien que deux sont les plus communs. Ils peuvent développer une résistance à une espèce, mais restent encore sensibles aux huit autres.

symptômes généraux

les symptômes de la coccidiose comprennent droopiness, apathie, perte d'appétit, la décoloration de la couleur jaune sur les jambes, pâle crête et des barbillons et ébouriffées, plumes chétifs. Les oiseaux infectés se blottir, agir réfrigéré et avoir du sang ou de mucus dans les selles. Ils ont la diarrhée, se déshydrater et peut mourir. D'autres symptômes incluent une mauvaise digestion des aliments, gain de poids et l'efficacité alimentaire.

nécropsies

Puisque les symptômes de coccidiose peuvent être confondus avec ceux d'autres maladies, procéder à une autopsie pour un diagnostic plus précis. Mettez des gants et d'ouvrir le poulet. Regardez les intestins, puis les couper ouvert. Si la nécropsie est effectuée peu de temps après la mort, il peut être possible d'identifier les lésions ou les plaies caractéristiques dans l'intestin. Coccidiose provoque un épaississement des parois de l'intestin, en leur faisant sentir comme les saucisses. Il peut y avoir des taches jaunes, des hémorragies et des stries sur l'extérieur et à l'intérieur de l'intestin. Raclures de la muqueuse intestinale peuvent être envoyés à votre laboratoire de diagnostic de l'état pour la confirmation de diagnostic.

coccidiose caecale

coccidiose caecale peut produire des excréments sanglants et l'anémie qui est souvent suivie par la mort. diagnostic Definite est possible qu'à partir de l'examen microscopique des raclures de l'appareil digestif et l'identification des espèces de coccidies. Necropsy peut présenter un ballonnement des poches caecales résultant d'être pleine de sang. poches caecum font partie du système digestif d'un oiseau. Dans les stades avancés de la coccidiose caecale, le cæcum sont remplis d'un matériau ringard teinté avec des quantités variables de sang.

Intestinal coccidiose

coccidiose intestinale, également répandu chez les poulets, est souvent pas aussi aiguë et chronique est plus que le type caecum. Cette espèce de coccidies est moins susceptible de tuer, bien qu'il provoque des lésions dans l'intestin. Les lésions varient d'une légère inflammation à la pourriture sévère ou des saignements abondants. La mort résulte habituellement des effets de l'intestin plus graves.

Signes et symptômes de problèmes de foie chez les chevaux

Signes et symptômes de problèmes de foie chez les chevaux


Que vous soyez un propriétaire inexpérimenté ou un passionné d'expert, en gardant votre cheval heureux et en bonne santé se révèle être une expérience d'apprentissage continu. Chevaux sont victimes d'une variété de conditions de vie en danger, avec des symptômes qui varient d'imperceptibles à extrêmement douloureux. Les problèmes de foie semblent généralement toutes les équins et sont provoquées par une variété de facteurs tels que la consommation de plantes toxiques, les infections et les tumeurs cancéreuses. Connaître les symptômes et les signes de troubles hépatiques associés à des chevaux permet de faciliter le diagnostic et le traitement.

Douleur abdominale

Chevaux qui subissent une maladie du foie et de l'échec réagissent souvent dans la douleur lorsque la pression est appliquée à l'abdomen. Parfois, gonflement de l'abdomen se présente avec la douleur, mais ce symptôme indique également à d'autres conditions telles que les coliques ou une hernie. Si la douleur abdominale est présent dans votre cheval, observer son comportement pour tous autres signes ou symptômes.

Dépression

Un cheval qui agit souvent fougueux et social, mais tout à coup semble apathique et peu disposé à être actif, affiche des signes de dépression. La dépression chez les chevaux indique une variété de conditions, un peu comme un malaise comme un symptôme de maladies humaines. Selon les symptômes qui peuvent accueillir la dépression de votre cheval, il pourrait soit indiquer des problèmes de foie, des coliques ou un problème émotionnel sous-jacent.

La diarrhée

Diarrhée se présente comme un problème dans tous les cas car il est révélateur que le système digestif du cheval est sous une sorte de stress, que ce soit en raison de la faible nourriture de qualité, les nerfs ou le foie digérer mal les aliments. Conjointement avec d'autres symptômes les plus exigeants, la diarrhée peut indiquer des problèmes de foie chez votre cheval.

Jaunisse

ictère visible, ou un jaunissement, des chevaux yeux indiquent un problème certain avec le foie. Les blancs des yeux d'un cheval sont censés être blanc brillant; mettre en contact un vétérinaire immédiatement après la découverte de la jaunisse comme un symptôme peut aider à déterminer le diagnostic et le traitement potentiel de la maladie ou d'une affection du foie de votre cheval.

Les symptômes de la pneumonie chez les bovins

grèves de ne rien craindre dans le cœur de vacher plus d'une vache malade. Après tout, une maladie contagieuse peut se propager parmi un troupeau plus vite que une traînée de poudre. Heureusement, la pneumonie est pas contagieux, mais il peut être plus qu'un peu inquiétant. Donc, trouver les symptômes à surveiller.

Dépression de l'appétit

Les bovins souffrant des premiers symptômes de la pneumonie mangent moins. Pour voir si l'un de vos bovins a la dépression de l'appétit, le stylo, en lui donnant beaucoup d'espace pour se déplacer. Cela vous permettra de surveiller sa consommation alimentaire.

Dépression

Les bovins qui sont malades présentent souvent des signes de dépression. Une vache qui est malade va accrocher la tête basse et se cacher parmi le groupe, désireux de vous éviter.

Doux, Tousser Repititive

Doux, toux répétitive est un autre symptôme précoce de la pneumonie chez un boeuf ou de vache. Surveillez l'augmentation, la respiration plus rapide qui peut être un signe que votre animal est de la difficulté à respirer dessin.

Larmoiement

Les bovins malades ont souvent larmoyants, les yeux ternes et un manque d'intérêt dans le monde autour d'eux. Comme nous, les bovins seront effectivement regarder comme ils ne se sentent pas bien.

Effacer écoulement nasal

Les vaches qui ont une pneumonie ont généralement une sorte de écoulement nasal clair. Un animal malade ne sera également pas de soins. Les bovins atteints de pneumonie n'essuyer leur nez plus que la normale malgré la décharge.

mouvements Stiff

mouvements raides sont un signe certain à surveiller lors de la recherche de la pneumonie. Les bovins qui ont une pneumonie raccourcir souvent leurs progrès et ont faible, le mouvement guindée en raison de l'essoufflement.

A Gut Slab-face

Les bovins malades apparaissent avoir un "gut dalle-face" ou un côté complètement à plat, contrairement à l'aspect arrondi habituelle. Ce symptôme est un signe de l'appétit déprimé mentionné ci-dessus.

Symptômes de la maladie de la volaille

Les humains ne sont pas les seules espèces qui peuvent attraper des maladies. La volaille est également sensible aux maladies causées par des micro-organismes tels que les bactéries et les virus. Selon chickens-and-coops.com, les oiseaux ont un métabolisme plus rapide que les animaux domestiques et quand les oiseaux tombent malades, la maladie progresse rapidement dans leurs systèmes. Maladies abaissent le système immunitaire d'un oiseau et peuvent se propager dans un troupeau, ce qui rend le diagnostic crucial.

Colibacillose

Colibacillose est la maladie la plus répandue chez les poulets trouvés, selon le Centre d'information de la volaille. La maladie bactérienne est provoquée par diverses souches de E. coli trouvés dans l'intestin d'un poulet affectant le système respiratoire. Les symptômes peuvent varier en fonction de la souche. Les symptômes peuvent inclure le nez qui coule, yeux larmoyants, la difficulté à respirer, la toux et la diarrhée. En outre, les symptômes peuvent être constitués d'un manque d'énergie et de plumes ébouriffées.

La maladie de Newcastle

la maladie de Newcastle est un virus de la volaille et les oiseaux sauvages qui affecte les systèmes gastro-intestinaux et respiratoires. Les symptômes comprennent la dépression, la perte d'appétit, une diminution de la production d'œufs, la difficulté à respirer, la diarrhée verte, et l'aile et la jambe paralysie. La maladie se propage rapidement et la seule protection de ce trouble est par la vaccination.

Pox aviaire

la variole aviaire est une maladie lente développement causée par le virus de la variole. Les symptômes de la variole aviaire comprennent les oiseaux en développement de petites bosses ressemblant à des verrues sur les zones plumes du corps, comme les pieds, les jambes ou le bec, signes de fatigue, difficulté à respirer et la perte de poids sont des indicateurs supplémentaires.

Mycoplasmois

Mycoplasmois est une maladie bactérienne contagieuse qui affecte le système respiratoire des oiseaux. Les symptômes comprennent des signes de rhume tels que l'écoulement nasal, des sinus enflés et larmoiement excessif. Cette maladie est surtout connu pour les yeux gonflés ou enflammés et encroûtement des paupières, provoquant souvent des troubles de la vision chez les oiseaux. Comme la maladie se détériore, les symptômes progressent à la dépression, de la lenteur et la perte de poids. La maladie peut être traitée avec des antibiotiques.

Prévention / Solution

les maladies de la volaille peuvent être évités ou limités de différentes manières. Garder un stress oiseau libre contribue à faire baisser les chances de débordements bactériennes. Cela peut être fait en fournissant l'alimentation adéquate et un logement adéquat pour maintenir leur système immunitaire fort. Le maintien de la peau d'un oiseau libre des coupures et des égratignures contribue à éloigner les bactéries. Comme les oiseaux progressent en âge, elles sont plus sujettes à certaines bactéries.

Poisson allergie chez les chiens

Poisson allergie chez les chiens


Tout comme les humains, les chiens peuvent aussi souffrir d'allergies. Nous répondons généralement avec les yeux larmoyants, nez qui coule et les éternuements, tandis qu'un chien répondra avec démangeaisons de la peau et, parfois, la perte de cheveux. Il est fréquent pour les chiens d'être allergiques à certains aliments, y compris une allergie au poisson. Les allergies alimentaires chez les chiens sont les plus faciles à détecter et si vous savez déjà que votre chien est allergique spécifiquement pour les poissons, qui est la moitié de la bataille.

Importance

Selon petalia.com, la raison pour laquelle votre chien est allergique aux poissons est à cause du système immunitaire de votre chien reconnaissant cette nourriture comme un «ennemi». Chaque fois que le poisson est consommé, les anticorps sont produits, appelés immunoglobulines E (IgE), la création de un processus appelé sensibilisation. Chaque fois que votre chien mange un produit de poisson, des anticorps de plus en plus sont produites en grandes quantités. Les anticorps sont ensuite liés à certains globules blancs dans le corps, ce qui déclenche la libération de divers produits chimiques, y compris l'histamine. Ce processus aboutit à une réponse inflammatoire extrême provoquant une irritation des tissus, l'inflammation, l'enflure et la destruction des cellules. L'histamine est libérée dans la peau qui apparaît dans votre chien comme des rougeurs et des démangeaisons cutanées.

Symptômes

Les signes cliniques que votre chien est allergique au poisson peut être vu dans l'inflammation des canaux de l'oreille, la dermatite, la diarrhée, l'inflammation des pattes, les yeux larmoyants, pyodermite et les infections à levures.

Lignes directrices diététiques

Nourrissez votre chien une toute nourriture commerciale naturelle avec un ratio 40/50/10 qui signifie 40 pour cent de la viande (utilisation dinde, agneau et / ou et de poulet), 50 pour cent des légumes et 10 pour cent de glucides. Évitez les aliments pour chiens qui contiennent des sous-produits et des conservateurs; au lieu d'utiliser la marque premium aliments pour chiens naturelle et holistique, qui sont les aliments naturels les plus sûrs pour les allergies. Si vous préférez, vous pouvez suivre le même rapport (40/50/10) par la cuisson de vos propres aliments avec des ingrédients les plus nutritifs. Un échantillonnage pourrait être de faire bouillir une livre de dinde hachée maigre (ou autre viande maigre), ajouter une tasse de légumes hachés comme les carottes ou les haricots verts, et ajouter une demi-tasse de riz. Cette recette peut rester au réfrigérateur pendant environ une semaine et la température ambiante servi.

suppléments

Les acides gras sont un complément important pour l'alimentation de votre chien, mais puisque votre chien est allergique au poisson, les graines de la plante Salvia hispanica (connu sous le nom Chia) fournit une riche source d'oméga-3, des acides gras et contient également ses «propres antioxydants. Cette information est documentée par naturalstandard.com.

Vetinfo.com indique l'importance des suppléments pour les chiens souffrant d'allergies alimentaires, en évitant tout ce que contiennent les huiles de poisson. Pour votre chien avec des allergies aux poissons, des suppléments tels que des enzymes, des antioxydants, des vitamines A, C et E, ainsi que les minéraux peuvent aider à stimuler le système immunitaire, la lutte contre les allergies. Ils peuvent aider à prévenir / diminuer l'inflammation, la douleur et les démangeaisons, tout en améliorant la santé globale de votre chien. Parlez avec votre vétérinaire au sujet d'un régime alimentaire et des suppléments appropriés pour votre chien avec des allergies de poissons.

Soins à domicile / Prévention

Au soins à domicile et la prévention des récidives des allergies de poissons dans votre chien va impliquer toute la famille à travailler ensemble. Outre l'alimentation de votre chien un régime alimentaire naturel particulier, à l'exclusion de tout type d'huiles de poisson / poisson, garder d'autres friandises à un minimum, fournir, des collations holistiques seulement naturelles. Soyez sûr de garder quelque chose de dangereux hors de la portée de votre chien comme la poubelle, et absolument aucun restes de table. Votre vétérinaire peut vous conseiller sur l'utilisation des antihistaminiques, le cas échéant et les corticostéroïdes pour tous les problèmes de peau qui ont résulté des allergies.

Equine Diagnostic de la grippe

Equine Diagnostic de la grippe


Facilement une des conditions respiratoires les plus hautement infectieuses supérieures entre le monde équin, la grippe est responsable d'une grande perte économique grâce à des coûts vétérinaires, le temps de formation et de la productivité. Les vaccins tentent de lutter contre les épidémies, mais les variations du virus et de sa capacité à transmettre à travers des surfaces, le rendre non géré facilement. Une fois le diagnostic, l'isolement et de bonnes procédures sanitaires sont souvent la meilleure défense contre le virus et la possibilité de complications plus graves.

grippe équine

La grippe équine est très contagieuse, affectant souvent des troupeaux entiers à des degrés divers. Le virus est transmis par les particules en suspension ou par le partage d'ustensiles tels que des seaux ou de l'équipement de toilettage et a une courte période d'incubation d'un à cinq jours. Le virus peut vivre sur les vêtements, l'alimentation, le matériel de pansage, remorques et autres surfaces pour deux à trois jours et les chevaux peuvent rester infectieux trois à six jours après les derniers symptômes sont apparents.

Symptômes

Les signes cliniques comprennent une forte fièvre (supérieure à 106 degrés), la toux et l'écoulement nasal. Un gonflement des ganglions lymphatiques peuvent également être présents. Une infection bactérienne secondaire peut se produire dans certains chevaux, ce qui conduit à une pneumonie; dans ces cas, l'écoulement nasal va changer à partir, un liquide jaunâtre clair à une muqueuse verte et jaune épaisse.

La plupart des chevaux affectés sont entre les âges de deux et trois, qui ne sont pas exposés au virus et peuvent être soumis à un stress de déplacement, de mélange avec des chevaux de différentes régions du pays, des changements dans le régime alimentaire et de la formation.

Diagnostic

Les signes cliniques de la grippe sont partagées avec d'autres infections des voies respiratoires supérieures, y compris équine herpesvirus-1 et -4, rhinovirus, infection à streptocoque, pneumonie bactérienne et gourme.

Le diagnostic est généralement fabriqué à partir de l'histoire et les signes cliniques comme il est pas toujours nécessaire du point de vue du traitement de connaître la cause exacte d'une infection virale des voies respiratoires supérieures passé exclure des causes plus graves. Cependant, l'obtention d'un diagnostic précis est important pour la détermination de l'efficacité des vaccins et donc la santé de l'industrie. Un diagnostic plus précis peut être effectué par écouvillonnage les voies nasales et de mettre l'échantillon sous un microscope pour isoler le virus.

Traitement

Chevaux diagnostiqués avec la grippe doivent être isolés et le virus autorisés à suivre son cours, habituellement dans un délai de trois à quatre semaines. Fièvres qui persistent plus de trois jours pourrait être le signe d'une infection bactérienne suivi telles que la pneumonie, et si elle est confirmée, traitée avec des antibiotiques.

La prévention

L'Association américaine des praticiens équins recommande vaccins semi-annuels pour les chevaux qui ont déjà reçu la série initiale de trois boosters. Âge, le statut de poulinière, statut vaccinal actuel et risque d'exposition jouent un rôle important dans la détermination de la meilleure façon de gérer la prévention ainsi que le diagnostic de la maladie.

L'isolement des chevaux infectés et de bonnes pratiques sanitaires peut aider à réduire la propagation de la maladie.

Médicaments Information pour Pinkeye dans une chèvre

Médicaments Information pour Pinkeye dans une chèvre


Conjonctivite est une maladie grave chez les chèvres, qui peut éventuellement causer la cécité si non traitée. Il existe deux types de kératite; infectieuse (causée par des bactéries et des virus) et non infectieux. Le médicament qui est utilisé dépend du type. Pinkeye est extrêmement contagieuse donc le traitement de l'ensemble du troupeau, même les symptômes n'affichant, est recommandée.

Causes

Pinkeye est causée par des virus, des bactéries, le stress d'une mauvaise alimentation ou de transport, ou une surexposition aux rayons directs du soleil. la lumière et les irritations de foin poussiéreux ou souffler la poussière lumineuse peuvent aussi causer des pinkeye.

Symptômes

Les signes de la conjonctivite comprennent généralement les yeux bordés de rouge, larmoiement et enflées. Souvent, la chèvre sera vu strabisme ou clignote à plusieurs reprises en raison de sensibilité à la lumière. La cornée de l'œil devient trouble. Dans les cas progressifs, l'œil va développer des ulcères.

injections

Selon Maria Lenira Leite-Browning, un scientifique de l'animal à l'Alabama A & M University, traiter l'œil infecté par une injection de 200 mg de tylosine tous les jours pour les cas causés par la conjonctive des micro-organismes de mycoplasmes. Une injection d'oxytétracycline soit ou de la pénicilline est un traitement plus efficace lorsque la cause de la conjonctivite est chlamydia.

pommades

Terramycine est un onguent utilisé pour traiter l'oeil rose. Il est appliqué deux à quatre fois par jour. Il a vu plus de succès que les poudres et sprays, selon Susan Schoenian, Mouton et spécialiste de chèvre à l'Université du Maryland.

Gouttes pour les yeux

Les gouttes oculaires contenant oxytétracycline ou de la pénicilline appliquée directement sur l'œil infecté sont encore plus faciles à administrer que des onguents. Comme les onguents, cependant, elles doivent être administrées deux à quatre fois par jour. Laver le visage à fond avant d'appliquer le collyre aux gants oculaires et l'utilisation de caoutchouc pour empêcher la propagation de l'infection à d'autres chèvres du troupeau.

Equine Bowed traitement Tendon

Equine Bowed traitement Tendon


Tendinite, parfois appelé inclina tendon, dans le cheval se réfère aux larmes dans les tendons fléchisseurs numériques. L'emplacement de la déchirure est utilisé pour décrire avec précision l'arc: arc élevé, arc moyen, bas arc, ou arc bas-bas. En règle générale, le tendon dans la pattes est affectée, mais la tendinite ne se produit dans les pattes arrière de coureurs de harnais ou des chevaux plus âgés.

Causes

Ces blessures se produisent souvent à la fin d'une longue course ou une longue séance d'entraînement, lorsque les muscles sont fatigués et le cheval n'a plus le tonus musculaire pour compenser pour le chargement rapide et surexploiter du tendon. Si le cheval est surchargé de travail et étire le tendon plus de 8 pour cent de sa longueur normale, les larmes peuvent se produire, selon vétérinaire Dr Patricia Provost. Par conséquent, la blessure se produit généralement dans les cavaliers, les chasseurs, les chevaux de course, et les chevaux trimestre. Dans peut, cependant, se produire dans un cheval à cause d'un coup directement au tendon.

Symptômes

Les signes de tendinite sont gonflement généralisé dans tout le Are de blessure avec un "courbé" l'apparence d'une vue de côté. La jambe du cheval sera chaud et sensible au toucher. Le cheval peut se développer boiterie et se tenir avec son sabot dans une position de repos - le talon sur le sol.

Effets de Tendinite

Dans le tendon blessé, il y a un saignement et les fuites de fluides inflammatoires. D'autres dégâts se fait par des enzymes musculaires, qui sont libérés. En outre, une poche de débris et de sérum peut se développer dans le tendon. Tout ceci contribue à la perturbation de l'alimentation en sang du tendon.

Comme le tendon commence à guérir, du tissu conjonctif et de cicatrice fibreuse remplacer le tissu de tendon enflammé. Cela provoque le tendon à tirer sa révérence à la source de la blessure. En règle générale, les chevaux de compétition souffrant de tendinites sont retirés de leur carrière.

Le traitement initial

Les premières 48 heures de traitement sont essentielles pour prévenir d'autres dommages à long terme au tendon. Cela se fait généralement à l'aide de la glace, la pression et les médicaments anti-inflammatoires au moyen de thérapie par le froid. Les sacs de glace devraient être appliqués à la zone toutes les 20 minutes trois à quatre fois par jour pendant deux jours, selon PetPlace.com. En utilisant une thérapie à froid permet d'accélérer le processus de guérison en augmentant le flux sanguin vers la zone et la diminution de l'inflammation.

Bandages devraient être utilisés pour soutenir non seulement la jambe blessée, mais aussi toutes les jambes. Le cheval va compenser son poids de la jambe blessée aux autres, ce qui cause un stress aux jambes. Les bandages donnera tout le soutien des jambes pendant le processus de guérison.

Le traitement à long terme

Reposer le cheval est également critique pour arrêter d'autres dommages. Le cheval ne doit pas être travaillé jusqu'à ce que la blessure est complètement guérie, ce qui peut prendre jusqu'à six mois. Selon le Dr vétérinaire E Gaughan du Centre de thérapie équine, la poursuite des efforts visant à réduire l'inflammation au niveau du site de la lésion par des médicaments anti-inflammatoires est bénéfique pour la récupération complète.

Le Life Span des chevaux atteints de la maladie de Cushing

Le Life Span des chevaux atteints de la maladie de Cushing


La maladie de Cushing équine (ECD) se produit généralement chez les chevaux de plus de 20 ans. De temps en temps, les jeunes chevaux peuvent être affectés, mais cela est principalement une maladie des chevaux gériatriques. Il ne semble pas y avoir de préférence quant au sexe du cheval. Cependant, il ne semble pas affecter les chevaux et poneys Morgan plus fréquemment que les autres races. DPE ne peut pas être guérie, mais elle peut être contrôlée avec le bon médicament et la gestion des aliments pour animaux.

Cause

DPE est causée par un dysfonctionnement de la glande pituitaire, qui est situé à la base du cerveau. Cela provoque une stimulation accrue des glandes surrénales, qui se trouvent sous le squelette juste devant les reins. Les glandes surrénales produisent les stéroïdes du corps, et les surrénales hyperactive produisent des déséquilibres hormonaux marqués dans le cheval et représentent les signes cliniques. La glande pituitaire hyperactive peut développer l'hypertrophie ou l'élargissement dû à l'excès de travail, ce qui provoque un développement de cellules tumorales bénignes, qui exerce une pression sur le cerveau.

Symptômes

Le signe le plus commun du DPE est hirsutisme - la croissance d'un shaggy, manteau de cheveux longs qui ne jette pas au printemps et dure tout l'été. Une consommation accrue d'eau avec une augmentation parallèle de la quantité d'urine est également l'un des premiers signes. transpiration abondante sur les épaules et le cou sont communs. La perte de tissu musculaire dans la croupe et le long du dos est souvent trouvé. Cependant, à première vue, cela peut passer inaperçu car les chevaux de DPE ont augmenté les dépôts de graisse sur la tête de la queue et un épais coussin de graisse le long du haut du cou. Un examen approfondi par un vétérinaire est nécessaire pour déterminer la perte musculaire. En raison de la production et des changements dans le flux sanguin des sabots corticostéroïde excessive, la plupart des chevaux DPE développent fourbure - les maladies métaboliques et vasculaires des structures sensibles intérieures des pieds - et des abcès chroniques des pieds.

Diagnostic

Le diagnostic du DPE est basé sur hirsutes, la perte musculaire et un test de suppression de dexaméthasone (DST). Un échantillon de sang est prélevé sur le cheval et testé pour un niveau de corticol. Après que l'échantillon de sang initial est tiré, une dose spécifique de la dexaméthasone, un corticostéroïde est donné au cheval. Vingt-quatre heures plus tard, un second niveau de la corticale du sang est prélevé. Si la deuxième corticale de sang reste nettement au-dessus du niveau du premier échantillon, le diagnostic de la maladie de Cushing équine est définitive.

Traitement

Une fois que le cheval a été diagnostiqué avec le DPE, le traitement médicamenteux est disponible en utilisant cyproheptadine, hypochlorite, bromocriptine ou pergolide prescrits par un vétérinaire. Les médicaments doivent être administrés quotidiennement, ce qui est très coûteux. En outre, le travail de sang de routine effectué par le vétérinaire est indispensable. Si le traitement est arrêté, le cheval va rapidement montrer chante EDC dans quelques semaines. Chevaux avec l'hirsutisme sont beaucoup plus à l'aise au cours de l'été, si leur pelage est rasée.

Pronostic

Les vétérinaires ont trouvé pergolide très efficace, ajouter des années à la vie du cheval gériatrique. Pergolide stimule la libération de dopamine, qui raconte la glande pituitaire d'arrêter. La recherche a montré que ce médicament est très efficace avec des effets secondaires minimes. Un autre médicament, trilostane est testé. Ce médicament agit en fait sur la glande surrénale, ce qui ralentit la production de cortisol. Les symptômes de l'ECD ont effectivement été inversés lors du traitement avec trilostane.

Une bonne alimentation est essentielle à la gestion de l'état d'un cheval avec la maladie de Cushing. Fournir un régime alimentaire riche en antioxydants, comme les vitamines E et C, peut aider dans le traitement des chevaux avec le DPE. Leur alimentation doit également consister en une faible teneur en sucre, mélange à faible amidon. En règle générale, cela signifie éliminer le foin de luzerne et de céréales. Au lieu de cela, ils devraient consommer du foin, ainsi que l'alimentation en granulés que si elles éprouvent des difficultés à maintenir un poids adéquat.

Lorsque cette maladie est diagnostiquée tôt, un traitement approprié peut réduire les symptômes et permettre au cheval de diriger pratiquement une vie normale. Même chez les chevaux qui sont à un état progressée du DPE, un traitement approprié a des effets positifs sur la longévité et la qualité de vie.

Yellow Intoxication Oleander chez les bovins

Yellow Intoxication Oleander chez les bovins


Les bovins restent généralement loin de l'usine de oleander jaune quand il grandit dans un vert pâturage ouvert. Mais quand le foin est récolté, la plante peut mélanger dans le régime alimentaire. Cela établit un lourd fardeau sur les agriculteurs et les propriétaires de bétail pour le garder hors de l'approvisionnement en nourriture, parce que toutes les parties du oleander jaune - feuilles, fleurs, tiges et graines - sont toxiques pour les bovins, frais ou secs. Les bovins qui ingèrent oleander jaune peuvent devenir malades et meurent.

Effets

oleander Jaune entre généralement le système digestif d'une vache par la bouche, grâce au procédé de production d'aliments pour animaux. Oleander contient des substances chimiques appelées glycosides. Une fois dans le système, ces produits deviennent toxiques, ce qui provoque une insuffisance cardiaque ou une paralysie respiratoire. Quand le foin ou l'ensilage est recueillie, oleander jaune peut se retrouver dans les balles ou les bacs, mélangé par inadvertance. Lors de l'alimentation, la vache ingère la plante toxique, qui à son tour provoque une intoxication oleander jaune. Le degré d'intoxication dépend de la quantité de la plante la vache ingère.

Signes et symptômes

Les signes et les symptômes d'empoisonnement toxiques peuvent varier. Après l'ingestion de oleander jaune, la vache peut montrer des signes de problèmes abdominaux, comme la diarrhée. En outre, la vache peut éprouver une salivation, la paralysie et la perte de contrôle musculaire. Les signes cliniques, comme une augmentation ou une diminution de la fréquence cardiaque ou électrolytes anormaux, peuvent aider un vétérinaire diagnostiquer une intoxication oleander jaune aussi.

Traitement

L'ingestion aussi peu que 0,005 pour cent du poids corporel, ou entre 10 et 20 feuilles, peut tuer une vache de 1500 livres. Cependant, pour intoxication légère, les signes d'intoxication se dissipent souvent après avoir enlevé le bétail du fourrage infecté. Cependant, dans les cas graves diagnostic précoce de sorte que la vie de la vache est en danger, l'antidote - fragments spécifiques de la digoxine "Fab", une poudre lyophilisée stérile fabriqué à partir des anticorps et des fragments d'immunoglobuline - offre de l'espoir quand il est administré par un vétérinaire. Cependant, il est une option coûteuse, selon le site Poison Helpline Pet.

La prévention

Puisque les bovins ne peuvent pas différencier les feuilles séchées ou fleurs de lauriers-roses de leur nourriture, il est important que les individus baling le foin ou l'ensilage faisant attention à la matière va en eux. Marchez le champ avant de couper le foin et tirer ou déterrer toute oleander par les racines que vous trouvez. Couper le hors oleander ne sera pas tuer les racines et il repoussera. Vérifiez le foin à nouveau pour les feuilles ou les tiges de laurier-rose avant baling il. En outre, vérifie les cultures avant de couper l'ensilage et assurez-vous pas oleander jaune est en pleine croissance.

Lors de l'achat de foin d'un individu, demander si tout oleander n'a jamais été trouvée dans le pâturage. Examinez le foin et l'ensilage personnellement avant de le nourrir. Si on trouve des morceaux, secs ou humides, de laurier-rose jaune, disposer du produit, car il est aussi toxique pour les autres animaux tels que les chevaux et les moutons.

Problèmes digestifs dans un lapin

Problèmes digestifs dans un lapin


systèmes digestifs Un lapin traite continuellement les aliments lorsque l'animal est en bonne santé. Certains troubles peuvent ralentir la digestion, ce qui peut causer de la nourriture à fermenter et de créer un magasin de gaz douloureux. Pire cas peut entraîner des problèmes gastro-intestinaux. Si le lapin est pas traitée, elle pourrait mourir en aussi peu que 24 heures. Les troubles digestifs dans les lapins ne sont pas eux-mêmes une maladie, mais le résultat d'une maladie sous-jacente. Après avoir traité la détresse gastro-intestinale, la racine de celui-ci doit être identifié pour éviter les occurrences futures.

hairballs

Les lapins sont parfois diagnostiqués à tort comme "ayant hairballs" comme la première condition. Parce qu'ils se toilettent régulièrement avec leurs langues, ils ont toujours des cheveux dans leur estomac. Les cheveux se transforme en hairballs quand elle se mélange avec de la nourriture partiellement digérée, comme chez les chats. Contrairement chats, les lapins ne peuvent pas vomir et si le hairball devient trop sec et grand pour passer à travers le système digestif, il peut avoir un impact de l'estomac. Étiquetage le problème d'un hairball est généralement suivie par des traitements inefficaces et l'utilisation de laxatifs, d'enzymes et d'autres suppléments qui peuvent être dangereux et ne pas améliorer la santé du lapin.

Qu'est-ce que Gastrointestinal Stasis (iléus)?

stase gastro-intestinale qui se passe quand un régime alimentaire qui est trop faible en fibres provoque le système digestif du lapin pour vider lentement. L'estomac devient impacté que le contenu déshydratent et compact en une masse immobile dur et bloquer le tube digestif du lapin. Le lapin se sentira plein et arrêter de manger et de boire, déclenchant un effet domino. Sans nourriture et de l'eau du système digestif ralentit encore plus, ce qui diminue l'appétit du lapin, ce qui rend le contenu de l'estomac plus déshydraté et touché.

Le stress et la gastro-Stasis

Les problèmes digestifs sont souvent déclenchées ou empirent à cause du stress. Le stress peut avoir un certain nombre de raisons, y compris une maladie systémique, infection locale, une mauvaise alimentation, la douleur physique, changement de territoire, la perte d'un compagnon ou d'une séparation du propriétaire.

Causes

La cause la plus fréquente de problèmes digestifs chez les lapins est une alimentation inappropriée. granulés de luzerne commerciaux ont été initialement développés pour augmenter rapidement la masse chez les lapins élevés pour la viande, mais ne fournissent pas suffisamment de nutriments pour une alimentation saine. Frais foin de graminées et les légumes-feuilles ont une forte humidité et la teneur en fibres qui aident à la digestion et sont essentielles à l'aptitude d'un lapin.

Une autre cause peut être le manque d'exercice. Les lapins confinés dans une cage ne sont généralement pas courir et sauter assez pour garder la forme, ce qui est vital pour leur digestion.

Symptômes

Les signes de stase gastro-intestinale sont réduits de manière significative l'appétit pour plus de 24 heures, petits ou pas de fientes, refusant pellets mais le papier ou de carton (pour obtenir la fibre dont ils ont besoin), selles molles, pudding, suivie d'une perte complète de l'appétit de manger, et devenir léthargique ou déprimé. Il est possible pour un lapin pour être brillant et alerte pour une semaine ou plus, même après avoir arrêté de manger normalement.

Traitement

Prenez le lapin à un vétérinaire dès que possible si vous soupçonnez un bon diagnostic stasis- gastro-intestinal et le traitement peut sauver sa vie. Re-hydratation est l'une des choses les plus importantes pour cette condition. Oral re-hydratation peut être suffisant dans les cas bénins, mais dans les graves, il pourrait être nécessaire d'injecter des fluides. Un vétérinaire peut prescrire des médicaments pour stimuler l'estomac, soulager la douleur et accélérer le processus de guérison. Les antibiotiques ne sont généralement pas recommandés car ils n'améliorent l'état et peut causer un ulcère à l'estomac touché.

La prévention

Prévenir la stase gastro-intestinale est pas difficile et peut vous et votre temps de lapin et de la douleur sauver. La meilleure prévention est une alimentation saine, beaucoup d'exercice et un environnement propre et calme. Faites attention aux habitudes et les comportements alimentaires du lapin et de consulter un vétérinaire si quelque chose semble erroné.

Comment traiter Mycoplasma Galliseptum dans les poulets

Galliseptum mycoplasmes (ou gallisepticum) (MG) est une infection bactérienne chez les poulets, les dindes et d'autres oiseaux. Il peut y avoir aucun symptôme, mais les signes les plus courants de l'infection MG chez les poulets sont la toux, écoulement respiratoire, manque d'appétit, des sinus enflés, une croissance lente, et les problèmes de jambes. Même si un oiseau infecté ne présente aucun symptôme, l'infection MG peut entraîner une diminution de l'élevage et de la production d'oeufs. Un vétérinaire peut diagnostiquer l'infection MG, et il existe des médicaments disponibles pour le traitement de cette maladie.

Instructions

1 Contacter un vétérinaire pour un diagnostic.

2 quarantaine des oiseaux infectés afin de prévenir d' autres oiseaux d'être infectés.

3 Nettoyez les quarts de vie des oiseaux infectés après les avoir retirés. Jeter la litière et désinfecter toutes les surfaces. Empilez et stocker la litière pendant trois semaines avant de les éliminer. Assurez-vous de disposer de la litière en toute sécurité afin de ne pas contaminer d'autres exploitations.

4 Traiter les oiseaux infectés avec des antibiotiques tels que la spiramycine, la tylosine, tétracyclines, tilmicosine ou fluoroquinolones.

5 Vacciner les oiseaux infectés par le vaccin mort pour réduire les symptômes, et vacciner les oiseaux en bonne santé avec le vaccin vivant pour prévenir l' infection.

6 Traiter tous les autres infections les oiseaux peuvent avoir.

7 Réduire la poussière dans l'environnement des oiseaux.

Conseils et avertissements

  • Parlez-en à votre vétérinaire au sujet de la meilleure stratégie pour prévenir l'infection par MG dans votre troupeau.
  • MG peut prendre son envol et se propage à d'autres oiseaux, la distance entre les oiseaux est une grande arme contre la propagation de l'infection MG.
  • Vous pouvez surveiller votre troupeau pour l'infection par le contrôle des sérums d'œuf toutes les trois semaines. Ceci est une bonne idée dans les régions à haut risque.
  • Les humains peuvent transporter MG dans leurs cheveux et leur nez pendant plusieurs jours après avoir été en contact avec des oiseaux infectés. Douche après que vous êtes autour des oiseaux infectés, et ne manipulez pas les oiseaux en bonne santé juste après avoir manipulé les infectés.

Thérapie Homepathy pour la maladie de Cushing chez Equine

Thérapie Homepathy pour la maladie de Cushing chez Equine


Est-ce que votre cheval a Equine pituitaire Pars Intermedia Dysfunction (PPID), mieux connu comme la maladie de Cushing? Selon l'Association américaine des praticiens équins, l'âge moyen pour un cheval diagnostiqué avec Cushings est de 20 ans. Cependant, il a été diagnostiqué chez les chevaux aussi jeunes que sept ans. Si vous souhaitez traiter votre cheval avec des remèdes homéopathiques - seul ou en combinaison avec des traitements modernes - consultez votre vétérinaire.

A propos de la maladie de Cushing

Cushings est un trouble endocrinien. Alors que toutes les races peuvent développer la condition, les poneys et Morgans ont une incidence plus élevée, selon AAEP. Chez les chevaux, avec un syndrome de Cushing, le lobe intermédiaire de l'hypophyse (à la base du cerveau) devient plus grande échelle dans et se traduit par une surproduction d'hormones. Une tumeur bénigne est souvent la cause. Selon la PEAA, la croissance du lobe intermédiaire de l'hypophyse peut comprimer les structures adjacentes dans l'hypophyse et l'hypothalamus, entraînant la perte de leur fonction. Il n'y a aucune preuve que la condition peut être évitée.

thérapies homéopathiques

Il n'y a pas de remède pour Cushings, mais certains remèdes naturels peut aider avec les symptômes et améliorer la qualité de vie de votre cheval. Gattilier Berry est disponible en Australie, aux États-Unis et au Royaume-Uni et est donné dans l'alimentation une ou deux fois par jour. L'herbe est probablement mieux connu pour le traitement des troubles du système reproducteur féminin. Il est considéré comme un «adaptogène» qui affecte la glande pituitaire, selon Herbs2000. En plus d'herbes, d'autres thérapies telles que le massage et l'acupuncture peuvent aider à garder votre cheval confortable et heureux.

Symptômes

Un signe classique de Cushing chez les chevaux est un manteau de cheveux bouclés, longue qui ne jette pas correctement. D'autres signes incluent des infections répétées, la léthargie, la fourbure, la transpiration excessive, consommation excessive d'alcool et de la miction et les yeux exorbités. Les chevaux peuvent aussi être résistants à l'insuline.

Autres traitements

Mésylate de pergolide est le médicament de choix pour le traitement de Cushing, selon AAEP. Il se comporte comme la dopamine. Selon The Horse, trilostane, un inhibiteur de la synthèse des stéroïdes, ou la cyproheptadine, un bloqueur de la sérotonine, peuvent également être prescrits.

soins de soutien

Il est important de vermifuger votre cheval régulièrement et suivre maréchalerie et le travail dentaire. Dans les mois plus chauds, corps-écrêtage votre cheval peut l'aider à rester frais et confortable. Certains chevaux, en particulier ceux qui sont résistants à l'insuline, il faudra un régime spécial ou peut-être besoin d'avoir leur temps de pâturage limité. Traiter rapidement toute infection.

Signes et symptômes d'une hypertrophie de la prostate chez les chiens

Signes et symptômes d'une hypertrophie de la prostate chez les chiens


l'élargissement de la prostate affecte fréquemment non-stérilisés chiens mâles généralement sur 8. Un chien mâle intact au-delà de cet âge a une chance de développer un problème de la prostate de 80 pour cent ans, selon le Dr Race Foster, DVM Bien que douloureuse, la maladie de la prostate chez les chiens est rarement maligne ou la vie en danger. Si vous voyez l'un des signes et symptômes d'une hypertrophie de la prostate, vérifiez auprès de votre vétérinaire.

défécation douloureuse

La glande de la prostate est une glande sexuelle accessoire, et il est une erreur commune que la miction douloureuse est un symptôme commun. Alors que la miction douloureuse se produit, il est souvent difficile de remarquer et pas très prononcé. La prostate est située dans le bassin, au-dessous du rectum. Une prostate élargie canine exerce une pression sur la cavité pelvienne, la compression du rectum, et en diminuant la quantité d'espace dont il dispose. Les déchets solides doivent passer à travers le rectum pour expulser du corps. Parce qu'une hypertrophie de la prostate éloigne de cet espace, il est difficile et douloureux pour un chien pour expulser les déchets solides. Le chien pourrait tendre, hurler et pleurer pendant la défécation, être réticents à déféquer, avoir la constipation ou d'un rouge vif, des selles sanglantes ou de temps de défécation prolongée. En raison de plus petit passage de rectum, le tabouret peut ressembler à un ruban mince.

Gait irrégulière

Quand la prostate est agrandie, le chien est dans la douleur, et il essaie de minimiser ce pain.To éviter de mettre la pression sur la glande de la prostate, les chiens qui souffrent de cette condition souvent marcher anormalement - avec pattes arrières raides et courtes étapes. Leurs jambes resteront droite au niveau du jarret et du genou pour éviter d'irriter la prostate.

Décharge

Tous les chiens mâles, castrés ou intact, produisent une certaine quantité de décharge du pénis. Cette décharge est comprise entre clair crémeux au vert, et a souvent peu ou pas d'odeur reconnaissable. Quand la prostate est agrandie, le sang et le pus peut apparaître dans les excrétions du pénis du chien. La quantité de décharge peut également augmenter. Les autres causes de ce symptôme comprennent les infections des voies urinaires ou des blessures au pénis. décharge anormale ne devrait pas être considéré comme le seul signe d'une hypertrophie de la prostate, mais peut être un outil de diagnostic utile lorsqu'il est combiné avec d'autres, des signes et des symptômes les plus évidents.

Comportement

Un changement de comportement peut signaler que votre chien ne se sent pas bien. Ces seuls symptômes peuvent indiquer un certain nombre de problèmes, et devraient être utilisés avec d'autres signes, les symptômes et les tests de diagnostic pour confirmer une hypertrophie de la prostate. les changements de comportement possibles comprennent la léthargie, le manque d'appétit, perte de poids, de la fièvre, un gonflement de l'abdomen ou douloureux, des problèmes de fertilité, les infections des voies urinaires chroniques et le comportement soudain agressif (par exemple, "en prendre" à des moments inappropriés avec peu ou pas de provocation).

Signes et symptômes de la maladie Hoof & Mouth

Hoof et la fièvre aphteuse est une des maladies les plus mortelles affectant les animaux de ferme et d'autres mammifères artiodactyles tels que les antilopes, des cerfs, des buffles et des girafes. Bien que l'Europe, l'Amérique du Nord, Amérique centrale, certaines parties de l'Amérique du Sud et l'Australie et la Nouvelle-Zélande sont exempts de la maladie, il touche encore de larges parties du monde, y compris l'Inde, le Moyen-Orient et de l'Afrique sub-Sarahan. Il n'y a pas de remède.

Les signes généraux de Hoof-et-Mouth Disease

Selon le Service de santé animale et végétale d'inspection (APHIS) du Département américain de l'Agriculture, les signes les plus familiers du sabot et la fièvre aphteuse sont des cloques dans la bouche et sur les pieds. Les cloques sont également présents dans le nez, sur le museau ou le museau, sur les mamelles des animaux femelles et entre les orteils.
Les cloques ou de vésicules, se développent dans les plaies appelées érosions. L'animal présente alors une salivation excessive à cause des érosions buccales et boiterie à cause de ceux sur les pieds.
Cependant, l'APHIS fait remarquer que d'autres maladies peuvent provoquer des symptômes similaires. Pour être certain, les tests de laboratoire doivent être effectués pour identifier la cause.

Signes chez les bovins

Les bovins avec sabot-bouche peut sembler terne. Ils peuvent avoir de la fièvre et le nez qui coule très, ou ils peuvent baver beaucoup et claquer leurs lèvres. Les vaches peuvent montrer diminution de la production de lait et peuvent spontanément avorter si elles sont enceintes.

Signes chez les porcs, les moutons et les chèvres

Les porcs peuvent également développer des fièvres et être réticents à se déplacer et manger. Les truies gestantes peuvent avorter, et les porcelets peuvent mourir.
Les moutons et les chèvres présentent de la fièvre et matité avant que les cloques éclatent, ou le premier signe peut être boiterie.

Signes et symptômes de la maladie de Cushing équine

La maladie de Cushing est une condition où le système endocrinien du cheval produit trop de cortisol, l'hormone corticoïde. Le niveau élevé de cortisol a de nombreux effets sur le cheval, y compris l'atrophie musculaire, une soif excessive et à long poil, grossier.

Facteurs de risque

La maladie de Cushing peut affecter un cheval mais se produit le plus souvent dans Morgan et races de poney. L'âge peut également jouer un rôle, comme la maladie dans plus couramment observés chez les chevaux plus âgés. Mares, hongres et étalons sont tous sensibles à Cushing.

Causes

La maladie de Cushing est causée par un défaut dans le corps du cheval qui provoque les glandes surrénales pour produire trop de cortisol. La glande surrénale est contrôlée en partie par la glande pituitaire. La plupart des vétérinaires conviennent que la cause principale de la maladie de Cushing est une tumeur bénigne de la glande pituitaire.

Signes et symptômes

Chevaux avec la maladie de Cushing sont souvent trop soif et uriner fréquemment. Ce sont généralement les premiers symptômes les plus notables. La faiblesse musculaire et l'atrophie sont également des symptômes communs, qui conduisent parfois à un cheval de Cushing étant ensellé ou ventru. La perte musculaire sur la ligne supérieure est également typique chez les chevaux affectés par cette maladie. Parfois, les chevaux avec Cushing montrent une augmentation de l'appétit sans aucun gain de poids. fourbure chronique - ou une inflammation des tissus dans le sabot du cheval - est aussi fréquente chez les chevaux atteints de la maladie de Cushing. Certains chevaux présenteront également la léthargie.

Le symptôme le plus répandu associé à Cushing est un changement de pelage. Les propriétaires peuvent remarquer leur cheval est incapable de se débarrasser de son manteau d'hiver. Ce cheveux longs, grossiers et ondulés est typique chez les chevaux atteints de la maladie de Cushing.

En raison du rôle de cortisol dans le fonctionnement du système immunitaire, les chevaux atteints de la maladie de Cushing peuvent éprouver des infections respiratoires, des problèmes de peau, les infections parasitaires, des abcès du sabot et ulcères de la bouche ou de la maladie parodontale. Si le cheval d'un Cushing souffre d'une coupure ou une blessure, il guérit souvent lentement.

Un autre symptôme constaté chez les juments avec Cushing est un cycle oestral irrégulier. Parfois, la jument ne sera pas du tout le cycle et quelques chevaux avec Cushing devenir infertiles. Dans de rares cas, les juments qui ne sont pas enceintes peuvent lactate.

Si la maladie de Cushing est en effet causé par une tumeur, une pression excessive peut affecter le nerf optique, conduisant à la cécité. D'autres symptômes neurologiques incluent l'inclinaison de la tête et de la démence, bien que ces symptômes sont plus souvent trouvés avec de grandes tumeurs.

Diagnostic

Le diagnostic de la maladie de Cushing est généralement effectuée par un test sanguin ou d'analyse d'urine. Ces tests indiqueront si un déséquilibre se produit dans le système endocrinien du cheval et si des essais spécifiques à l'hormone supplémentaire est nécessaire.

Traitement

Les bonnes nouvelles sur la maladie de Cushing est qu'il est très traitable quand ils sont pris tôt. Les chevaux de Cushing qui ont des tumeurs de l'hypophyse sont moins susceptibles de récupérer, comme la chirurgie de la glande pituitaire est pas une option. Il y a deux médicaments, mésylate de pergolide (Permax) et cyproheptadine, qui ont prouvé leur efficacité dans le traitement des symptômes de la maladie de Cushing chez les chevaux.

Signes et symptômes de cheval Emphysème

Signes et symptômes de cheval Emphysème


Les chevaux sont assez délicates pour leur taille et la force. Bien que les chevaux sauvages doivent être robustes comme une question de survie, les chevaux domestiques sont devenus sujets à toutes sortes de maux, en raison d'une grande partie des habitats artificiels que nous les plaçons dans. L'un des pires complications de garder un cheval au point mort pour une la majorité de sa vie est le développement de l'emphysème. Savoir ce que les signes de cette maladie sont peut aider un propriétaire à prendre des décisions.

Signes

Le symptôme le plus commun des chevaux souffrant d'emphysème est la façon dont ils vont souffle. Comme le cheval respire, il sera "soulèvement", en poussant l'air et souvent "wheezing" comme l'air est expulsé. Les flancs s'effondreront vers l'intérieur visiblement que le cheval expulse son souffle. Ce type de respiration va également former ce qu'on appelle des «lignes de soulèvement» le long des flancs des chevaux. En raison de ces symptômes récurrents, cheval emphysème est souvent appelé "heaves".

Symptômes

Les symptômes les plus évidents de cette maladie sont les sons et les symptômes visuels de la respiration de l'animal. Mais il y a d'autres symptômes, plus subtiles. Le cheval sera incapable de supporter l'exercice difficile; sera souvent la toux que la respiration devient plus exigeant; montrer un manque d'énergie; perdre du poids; et peut parfois avoir un écoulement nasal persistant. Si votre cheval montre ces symptômes, il est temps de le faire vérifier par un professionnel pour l'emphysème.

Pronostic

Alors que l'emphysème est pas une maladie qui peut être totalement guéri, le traitement approprié va considérablement réduire les symptômes et d'améliorer la santé du cheval. Obtenez le cheval de la fermeture dans un environnement stable. L'air extérieur avec un minimum de poussière et un maximum de ventilation est le meilleur remède pour le cheval emphysème. Stimuler l'alimentation du cheval avec des vitamines et des probiotiques peut aider son système immunitaire, ce qui peut avoir été affaibli par la maladie. Si ces choses ne vous aident pas, consulter un vétérinaire au sujet de traitement médicamenteux pourrait être une option.

Signes et symptômes de parasites internes chez les ovins

Comme à peu près tout animal, de basse-cour ou le ménage, les moutons sont sensibles à l'infection par les parasites internes. Ces parasites viennent dans un certain nombre de variétés, à partir d'une large gamme de vers de l'estomac pour les parasites intestinaux et même la douve du foie. Ces parasites, non traitée, peut causer un certain nombre de problèmes de santé importants et peuvent même conduire à la mort. Bien que certains des signes peut pointer vers d'autres maladies, ils sont également des symptômes primaires de l'infection parasitaire.

La faiblesse

La faiblesse est un symptôme fréquent de l'infection par le ver de l'estomac. Ces vers attaquent l'estomac et provoquent le sang considérable et la perte de protéines chez les ovins. L'animal peut devenir faible, ce qui rend difficile de manger, se tenir debout ou ambulate.

Anémie

Un autre signe d'un ver de l'estomac est l'anémie. Ce symptôme est facilement visible dans le tissu des gencives et la muqueuse de la paupière, qui deviennent pâles quand l'animal est anémique.

Laine et Changements de poids

Un autre signe d'infection parasitaire est les cheveux, ou de la laine, en prenant, d'une qualité grossière inhabituellement rude. L'apparence de l'animal va continuer à se détériorer en raison de la perte de poids.

La diarrhée

Bien que pas un symptôme caractéristique de tous les parasites de l'estomac, la diarrhée peut se produire en raison de l'infection. Aussi appelé affouillements ou récurer, cette condition, combinée à la faiblesse et le manque d'appétit, est un signe majeur de l'infection par le ver. Pour être certain que la diarrhée ne sont pas le résultat d'une autre condition, cependant, les tests pour les vers est impératif. Test implique généralement l'analyse des fèces de l'animal pour déterminer le nombre d'œufs par gramme de fèces. cultures larvaires sont nécessaires pour l'identification spécifique des parasites.

Segments de ténia

infections ténia peuvent généralement être identifiés par un facteur: les matières fécales. Les moutons qui sont infectés par le ténia passer typiquement des segments du ver dans leurs fèces.

Bouteille Jaw et Brisket Oedème

Bouteille mâchoire est un symptôme de faible teneur en protéines causée par une infection parasitaire. Fluid construit sous la peau de la mâchoire inférieure, ce qui provoque un gonflement important. Poitrine oedème est un autre symptôme, caractérisé par un gonflement entre les pattes avant et le ventre.

Autres symptômes

D'autres symptômes de l'infection parasitaire incluent la perte d'appétit, la léthargie et de la difficulté à suivre le troupeau. En outre, les brebis infectées peuvent ne pas produire suffisamment de lait pour leurs agneaux ou de chevreaux.

Décès

Malheureusement, il y a des moments où le seul symptôme visible d'infection parasitaire est la mort de l'animal. Cela se produit principalement en raison d'une perte excessive de sang due à une accumulation rapide des parasites. Certains animaux meurent tout en présentant aucun symptôme.

Signes et symptômes de la maladie hyperphagie dans Vaches

Signes et symptômes de la maladie hyperphagie dans Vaches


Souvent appelé entérotoxémie, la suralimentation maladie chez les vaches se pose lorsque les glucides non digérés stimulent la prolifération des bactéries (Clostridium perfringens de type D) qui produisent des toxines nocives dans les intestins de la vache. Ce trouble se produit généralement chez les vaches bien nourries et les veaux plus âgés, ou ceux qui consomment soudainement des quantités excessives de céréales, un fait que les comptes pour le nom de "la suralimentation maladie.» En raison de la suralimentation taux élevé de mortalité de la maladie, vous devez protéger vos vaches à travers un programme régulier de vaccination; une première série de vaccinations (suivie de rappels annuels) stimule leur corps pour former des anticorps qui combattent les toxines produites par la bactérie Clostridium.

Décès

Malheureusement, dans la grande majorité des cas, la mort est le seul symptôme de la suralimentation maladie chez les bovins. Dans de nombreux cas, vous pouvez nourrir vos vaches ou des veaux dans la matinée et puis sortir pour faire vos travaux dans la soirée seulement pour trouver l'un d'eux est mort. Cependant, la suralimentation maladie peut aussi frapper après une vache ou de veau échappe et pénètre dans la trémie.

Les animaux qui sont morts de trop manger la maladie ne montreront pas généralement d'autres signes de la maladie, comme la perte de poids excessive. Au contraire, les bovins sains (en particulier ceux qui sont de plus en plus vigoureusement) sont ceux de la maladie est le plus susceptible de faire grève. Si vous avez une vache que vous pensez est décédé d'une maladie trop manger, vous devez prendre des dispositions pour votre vétérinaire pour procéder à une autopsie pour vérifier que entérotoxémie est, en fait, la cause de la mort; une série d'autres conditions de santé peut également provoquer une mort subite chez les bovins, y compris l'empoisonnement et le choc anaphylactique.

neurologiques Signes

De temps en temps, quelques bovins souffrant de la maladie de la suralimentation vont montrer des signes neurologiques de l'infection avant qu'ils ne meurent. Selon les vétérinaires Merck Manual, des vaches et des veaux présentant des symptômes neurologiques à déclenchement rapide peut démontrer la manie, des convulsions et la cécité. Ces symptômes se développeront au cours de plusieurs heures avant la mort de la vache.

D'autres signes neurologiques incluent excitabilité excessive et un manque de coordination, selon N. Bruce Haynes, DVM, auteur de "rester en bonne santé du bétail."

Dans de rares cas, une vache ou de veau peuvent développer une infection plus lente apparition et semblent aller dans un état de stupeur ou de se comporter comme dans un état second. Cette infection sub-aiguë dure souvent pendant deux à trois jours et, selon le Manuel Merck vétérinaire, l'animal peut récupérer.

Signes internes

Les vaches souffrant de suralimentation maladie présentent généralement certains signes internes d'infection, que les vétérinaires utilisent pour aider à identifier la maladie lors d'une autopsie. Lésions (anomalies structurelles) se développent dans les intestins de votre vache à la suite de la toxine que les Clostridium perfringens de type D bactéries libère. Souvent, les lésions se propagent à englober le cœur et les muscles abdominaux. Selon Haynes, ces lésions varient en gravité selon combien de temps les symptômes de vache connu. Les reins de vaches souffrant de la maladie la suralimentation peuvent également révéler la décomposition après la mort rapide, un signe caractéristique de cette maladie.

Signes et symptômes des allergies à Horse

Signes et symptômes des allergies à Horse


Il peut parfois être difficile à diagnostiquer les allergies chez les humains, et le diagnostic des allergies chez un cheval peut être encore plus difficile. Votre cheval peut être malade et souffrant d'allergies à votre insu. symptômes d'allergie communs peuvent être faciles à repérer si vous savez ce que vous cherchez.

Déchirement Yeux

Chevaux, comme les humains, présentent souvent déchirer les yeux en raison d'une allergie. Vous remarquerez peut-être que votre cheval clignote plus que d'habitude, ou vous pouvez voir des lignes de déchirure sous les yeux du cheval.

Tousser

Tousser chez les chevaux est parfois un signe de heaves, ou des allergies respiratoires. Un nez qui coule est aussi commun avec cette condition, qui est comparé à l'asthme chez les humains. Si vous trouvez que votre cheval est la toux ou une respiration sifflante, essayez de trouver le déclencheur d'allergène et le retirer de la zone que votre cheval occupe.

Cahots sur le cou et les épaules

Chevaux développent souvent des allergies cutanées qui peuvent se manifester avec la peau des démangeaisons et de l'urticaire autour du cou et des épaules. Ce type d'allergie peut être provoquée par les allergènes alimentaires, ou plus communément, les piqûres d'insectes. Votre cheval peut frotter un moucheron ou piqûre d'insecte jusqu'à ce qu'il y a très peu de fourrure laissé sur place et la peau est rouge et crue.

Perte d'appétit

Si vous remarquez que votre cheval ne mange pas autant que d'habitude, cela pourrait être un symptôme d'une allergie. Lorsque votre cheval est d'avoir une réaction allergique à la nourriture, il pourrait tout simplement éviter de manger comme un moyen de lutter contre les problèmes de digestion. Si votre cheval cesse de manger et commence à perdre du poids, changer son régime alimentaire immédiatement.